Vol au dessus d’un nid de condor

Le 30 Juillet 2019

Et voilà nous quittons la Bolivie. Le trajet de bus est sans aucun doute le plus difficile que nous avons eu à faire jusqu’alors : 18h , 3 bus différents, 1 ferry, 1 passage de frontière !!! Que du bonheur.

Heureusement que la vue sur la lac Titicaca nous occupe un petit moment.

Arrivés à Arequipa, nous constatons que la ville est sublime. L’architecture est vraiment sympa et il y règne en plus une ambiance de fête nationale, des drapeaux sont accrochés de partout. Rançon du succès de cette beauté : beaucoup de touristes présents. En même temps nous sommes dans le pays le plus touristique d’Amérique du sud, pendant l’ultra haute saison, nous devrons probablement répéter ce constat quasiment tout notre séjour au Pérou.

Mention spéciale aux camions poubelles qui jouent le thème de la petit sirène.

Nous visitons le monastère Santa Catalina, un couvent du 16ieme siècle magnifiquement conservé. Un vrai régal de couleurs dans un immense dédale. On arrive parfaitement à imaginer les religieuses vivre ici.

Nous partons également une journée (grosse journée de 3h du mat à 18h) afin de partir visiter le canyon de colca. Le cayon et les villes autours sont splendides. Le canyon est juste impressionnant, avec ses 12 km de long et ses 3400 m de profondeur.

On a la chance de pouvoir admirer le vol des condors, ces immenses oiseaux majestueux dominant le ciel.

On croise aussi des tonnes de lamas !!! Dans des acoutrements et des situations plus ou moins grotesques. Tout est fait pour le touriste qui veut se prendre en selfie. C’est un peu triste pour l’animal.

On nous donne une petite heure de repos à profiter dans des sources d’eau chaude. Après un réveil à deux heures du mat, c’est plutôt bienvenu. Ce petit repos sera suivi d’un colca sour, une version revisitée du pisco sour, avec un fruit de cactus à la place du citron. C’est encore plus acide mais c’est vraiment bon.

Sur le retour on s’arrête à ce qui est le point le plus haut de notre voyage (et qui le restera probablement) : 4910 m !!!!

On peut admirer tous les volcans autour qui sont à 6000m et plus.

On y croise aussi des neiges éternelles !!! On a vu de la neige !!!

De retour à Arequipa, nous visitons la place Yanahuara. Petite place sympa pleine d’animation dont notamment l’animation à touristes par excellence : la grue mirador en verre avec musique techno à fond … Le top …

On visite le marché san camillo, c’est vraiment sympa de voir tous ces étals de fruits pleins de couleurs, et ces étals de milliards de variétés de patates. Si l’on écoute les péruviens, il y a 5000 variétés de patates dans le monde et au Pérou on en cultive 3000 !!!

Au niveau culinaire, on nous avait promis que le Pérou, c’était top, extraordinaire, le jour et la nuit avec la Bolivie. Alors oui et non !!! En fait il y a une vrai gastronomie (notament d’abats) mais elle est financièrement difficilement accessible si vous voyagez avec un petit budget. On a quand même pu goûter pèle mêle le rocoto relleno et son gratin de pâtes, un petit piment farci bien goutu, plat emblématique des picanteria (le bouchons lyonnais local), la chanfaina, du ragoût de coeur de boeuf (beurkkkkkk), les patates farcies, les saltenas et des tonnes de gateaux sucrés et l’inca kola. Bref la gastronomie péruvienne c’est plutôt moyen mais ça passe.

En résumé on a adoré Arequipa, malgré les touristes et la gastronomie légèrement decevante.

1 commentaire

  1. Concernant le Pérou, j’ai souffert de l’altitude, au dessus de 2000 m j’étais pas bien alors à 4000 et 5000 j’étais au plus mal ,j’avais des maux de tête de ouf ,saignement de nez,envie de vomir,difficultés à respirer,j’ai bu bcp de thé à base de feuilles de coca comme ils font là bas,ça m’a peut être aidé un peu mais j’ai pas trop vu la différence ,J’avais qu’une hâte : redescendre .J’ai été piqué par des bestioles un peu partout et même au Machu Pichu ,j’en pouvais plus des démangeaisons. Lol. Bref j’ai adoré le pisco sour, j’en ai bu des litres,j’avais bu du inca cola chimique aussi mais pas de colca sour ;la bouffe … bof oui des patates et des patates,j’ai testé le cochon d’inde : rien à bouffer,on dirait du rat.Les paysages sont magnifiques, les gens gentils mais très pauvres.J’avais fait les lignes de Nazca à bord d’un vieux coucou : très impressionnant et les dessins sont gigantesques vu du ciel ,vous m’avez replongé en arrière lol.Que de bons souvenirs quand même ,merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?