De l’autre coté du monde

25 Juillet 2018

Une fois n’est pas coutume, nous allons commencer notre récit par la fin de journée d‘hier.
Nous avons été surpris de notre arrivé à Irkoutsk. Les rues sont défoncées, les chiens et les chats errent, le faciès des gens fait bien plus penser aux Mongols qu’aux Russes. Nous pensions qu’Irkoutsk serait une zone touristique, avec des hôtels partout et plein de restos. Et bien non pas vraiment.
Pour preuve, ils nettoient les rues au tracteur:)

Bref ce matin nous partons pour 6h de minibus pour aller vers l’ïle d’Olkhon (prononcez Olrrrrone). Nous essaierons de vous faire une vidéo au retour pour que vous compreniez bien ce que c’est qu’un mec qui roule a 90 km/h sur une route où on roulerait même pas à 50 en France puis sur chemin de terre.
Nous mangeons dans le minibus le midi, un repas simple acheté dans un snack, beignet à la viande frit, beignet au chou, boulette au fromage, un genre de roulé à la saucisse fumé.

Arrivé aux abords du lac, Ralph fait remarquer que ça lui rappel les highlands d’Écosse.

On prend le ferry et c’est là que tout bascule.


Pour info, sur l’île, ils ont l’électricité depuis 2006. Ça vous laisse une idée de l’état d ‘avancement technologique. Route en terre battue, internet aléatoire, eau chauffée au soleil dans les douches. C’est plutôt rigolo, on a fait un bon en arrière et on apprécie plutôt ça.

Arrivés du coté de Khouzir (seule ville de l’île) nous prenons notre chambre dans l’auberge de jeunesse ( frayeur : notre hôte à appelé l’auberge de jeunesse auprès de laquelle on avait réservé à Irkoutsk mais fausse alerte, on a notre chambre). Pour ceux que ça intéresse, la chambre fait très années 60, les lits sont durs comme de la pierre, mais elle est grande (genre 20m² a peu près) donc on va pas se plaindre :p

Suite à ça (et à une lessive à la main) nous prenons nos sacs et nous partons vers le cap Burkhan en nous promenant dans la ville : on est sous un grand soleil.

On croise une procession chamanique buryat. C‘est super sympa, ils sont très accueillant, avec un grand sourire et de petits gâteaux à la noix de coco.

On achète quelques bandes de tissu qu’ils utilisent pour nouer aux totems du cap Burkhan.
Rouge pour l’amour, vert pour la croissance et créativité, blanc pour la santé, jaune pour l’argent et bleu pour la gratitude.
Morgane et Ralph accrochent un ruban rouge à l’un des totem.


Après avoir flanné et pris des photo au niveau des rochers chamanique du cap burkhan, nous rentrons à l’auberge pour dîner.
C’est super bon (une entrée de vermicelle de riz, un repas riz et poulet et un gâteau en dessert).

Après ça on retourne au cap bhurkan pour profiter du coucher de soleil. Ceci nous permet de faire une aparté : Morgane a croisé la première bestiole qu’elle a trouvé un peu trop grosse à son goût et légèrement inquiétante. On essaiera de vous fournir photo et main ou pied pour la comparaison à chaque fois;)

Ce soir c’est cartes et préparation de la suite du voyage. Enfin si internet veut bien revenir un jour (en même temps si vous nous lisez c’est que c’est revenu).
Demain nous partons pour la journée au cap khoboy. Il s’agit du cap à l’extrême nord de l’île où se réunissent la petite et la grande mer Baïkal ( c ‘est comme ça que les russes appellent cet endroit).

9 commentaires

  1. Coucou,
    Je suis un peu déçue parce que l’histoire ne nous dit pas de quelle couleur était le ruban de Jérem !!!
    Superbe déco de la chambre 😁😁😁 et le repas a l’air délicieux.
    Attention à ne pas écraser les bébettes !
    Gros gros bisous

  2. merci encore une fois. En effet je pensais Irkoutsk plus « moderne »
    En tout cas vous profitez et cool parce que je profite un peu aussi.
    C’est meugnon le petit ruban rouge 🙂
    Quant à la bestiole… c’est pas si gros… mais bon un poil flippant les antennes :p
    A bientôt pour la suite

  3. Punaise mais quelle horreur cette piaule ,lol ,c’est pas développé là bas ,punaise le bled donne pas envie ,reste de jolis paysages ,j’espère que vous tombez pas sur des gens louches ou trop alcoolisés ,faites attention hein ? oui la bestiole je la pensais plus grosse ,ouf ,bonne continuation .

    1. C’est franchement une claque immense pour nous : tu verras dans l’article d’après (que je viens de publier il y a quelques minutes), c’est a couper le souffle de beauté.
      Pour le niveau de développement, à part la douche qui manque de pression et des fois un peu d’eau chaud, le reste c’est vraiment cool, les buryat sont très accueillant et souriant, notre hôte à l’auberge est cool, la nourriture est bonne, la chambre est grande . En vrai, à part les lit un peu dur, et la connexion internet qui nous a obliger a décaler les articles de blog, pour le reste c’est impec 🙂

  4. Coucou les voyageurs ! Il y a à l’instant sur la une (samedi 28 juillet à 15 h) « Reportages découverte » « Le transsibérien »… On a les mêmes images que vous nous avez gratifié. Il s’agit d’une famille entière (papa, maman deux filles et un garçon) partis pour le tour du monde !!!
    Partis de Moscou directement à Pékin. traversant 7 fuseaux horaires…
    Je regarde évidemment avec un autre œil ! Le train me parait familier…
    Bises à tous les trois je vais vite lire la suite !
    Papa de Jerem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *