Road trip day 3, le Mordor !!!

Le 16 février 2019

Un nouveau jour se lève sur la Nouvelle Zélande. Mais nous partons avant que le soleil ne pointe le bout de son nez. L’objectif du jour, exploration du Mordor.

Et comme le Mordor c’est un peu l’enfer, il va falloir le mériter : trek de 20km de marche, avec dénivelé positif de +700m sur les 8 premiers km, puis dénivelé de -1150m sur les 12 suivants. On a jamais fait un truc comme ça : ça promet une bonne journée.

On commence donc par prendre la voiture pour se rendre à la fin de la rando, où une navette doit nous amener au point de depart.

Après 30 minutes de bus, nous voici arrivé à mangatepopo (1150m d’altitude), le début de l’aventure.

Allez on est partis, haut les coeurs. La première partie consiste à rejoindre les soda springs via une marche plutôt plate avec une vue imprenable (préparez-vous nous allons souvent dire ça) !!!

Section : 4km, +250m, 1h15

C’est ici que les ennuis commencent. La partie d’après, qui relie les soda springs au south crater est appelée the devil’s staircase !!! Il s’agit d’un immense escalier raide serpentant sur le flanc du volcan. Le bon point c’est qu’on prend de la hauteur sur la vallée qu’on vient de parcourir à pied et devinez quoi : la vue est imprenable.

Section : 2km, + 260m, 1h15

On a peur de personne et on continue par une partie quasi plate dans le south crater. C’est vraiment impressionnant ce paysage lunaire, vide de tout. On comtemple de très près Amon amarth, la montagne du destin !!!

Section : 1,5km, +0m, 30 min

Les deux pires moments arrivent !!!

L’ascension vers le sommet de notre rando : le red crater (1886 m). Contrairement au devil’s staircase, ici pas de marches. On monte au bord du vide, en marchant sur des cailloux et dans une sorte de gravier glissant… Le vent ne nous aide pas et on est quasi obligés de monter à quatre pattes par moment. C’est chaud !!!!

Arrivé en haut la vue est folle, sur ce cratère rouge volcanique !!!

Section : 500m, +226m, 45 min

Quand vous êtes au sommet … Y’a plus qu’à descendre. Mais descendre un truc aussi raide dans du gravier c’est l’enfer… Enfin le mordor !!! Surtout que sur ce versant, le vent a décidé de se déchaîner, nous obligeant à sortir polaire, doudoune pour Morgane et hard Shell. On galère pour de vrai et on se fait quelques chutes sur les fesses. Mais la vue sur les lacs sacrés est …(Complétez vous même si vous avez suivi). La couleur des lacs est folle. C’est probablement dû au mélange de l’eau bleue et du souffre jaune. D’ailleurs on sent bien le souffre, cette odeur d’oeuf pourri !!!! Le vent continue à battre son plein, du coup on traîne pas.

Section : 500m, -280m, 15 min

Des emerald lakes, on se dirige vers notre lieu de repas : le blue lake. On doit remonter un peu, mais rien de très compliqué. Le lac est somptueux sous le soleil. Et avec le vent qui s’arrête, ça donne envie de s’y baigner, mais qui dit lac sacré dit interdit. On se contentera de manger en le regardant. Le moment est magique.

Section : 1,5km, +200m, 30 min

De là nous commençons la descente finale vers le parking. Une longue marche digne du seigneur des anneaux. On passe d’abord à flan de falaise à deux montagnes avec vue sur les grands lacs. Puis on descend le flan de montagne par des tonnes et des tonnes de marches. Enfin on finit par 3km dans la jungle. Globalement cette partie est longue, très longue… On s’y amuse moins et on marche encore et encore !!!

Section: 10km, -1100m, 3h

Et voila nous terminons après 7h30 de galère. C’etait magique : on a vu des choses fantastiques, qu’on imaginait à peine, et on a dépassé nos limites. Que ce soit Morgane ou moi, jamais nous aurions pensé être capable de faire ça !!! On est fatigués, mais fier.

Après une heure de route, on s’octroie une récompense : ce que je qualifierai comme le meilleur burger de fastfood ever et le n°3 toute catégorie confondue !!!!

Maintenant : dodo 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *