Repos, temple merveilleux et singerie

Le 09 Septembre 2018

Nous partons jeudi soir en direction de Sha Xi. On n’a pas particulièrement d’idée de ce que l’on va y voir, mais on nous a conseillé ce petit village en nous le décrivant comme reposant et sympathique. Il ne nous en faut pas plus pour le moment.

Nous arrivons à notre auberge et en effet même l’auberge est zen. Tout est en bois, il y a une petite cour intérieure avec un arbre et de la verdure. Le cadre des trois prochains jour nous plaît plutôt.

Le ville et ses alentours sont eux aussi très beaux et semblent très typique (on a appris que le gouvernement chinois verse des aides pour garder en état et rénover les bâtisse historiques, qu’elles soient privées ou publiques, ceci explique sans doute cela)

Nous partons rapidement manger un morceau dans un petit resto que l’on nous a conseillé. On mange des cœurs de patate (écrit tel quel sur la carte), du porc aux champignons, du riz et une spécialité du Yunnan : des chips à base de pâte de haricots et une sorte de racine de manioc mais plus petit. C’est globalement assez bon, même si l’état de la cuisine en aurait fait pâlir plus d’un.

Le lendemain matin c’est le jour des deux marchés de la ville. On commence par le marché aux bêtes. Pour le coup ça ne semble pas du tout tourné vers un aspect touristique. C’est un marché tout ce qu’il y a de plus local, où ils vendent porcs, vaches, chèvres, chevreaux et autres ânes.

Ça ne présente pas un grand intérêt, et on ne s’y attarde pas plus que ça, un peu dérangés par les hurlements des porcelets qui semblent savoir ce qui les attend quand ils sont sortis de l‘enclos et mis dans les diverses camionnettes.

Suite à ça on se promène dans le marché un peu plus classique , avec des babioles, des légumes, des plats préparés etc. Ici aussi on ne trouve pas le marché particulièrement intéressant, et on rentre finalement assez vite à l’auberge : le temps se gâte.

L’après-midi sera donc repos, jeu de carte et sieste : finalement ce n’est pas un programme si déplaisant 🙂

Le lendemain, malgré la pluie, nous louons des scooters !!!

Nous partons visiter Shibaoshan (littéralement la montagne Shibao) et ses temples.

Le premier dont le nom nous échappe complètement est plutôt joli avec sont cadre très nature et ses fresques taillées dans la roche (que l’on n’a pas le droit de prendre en photo).

Le deuxième en revanche, Baoxiang, nous laisse un souvenir beaucoup plus marquant et puissant.

On est accueillis à l’entrée du temple, avant les innombrables marches, par le gang des singes. Certains viennent réclamer de la nourritures, d’autres sont curieux pendant que les derniers sont méfiants ou agressifs. Pouvoir voir des singes de si près est quelque chose que l’on trouve fantastique.

Mais la plus grosse claque est encore à venir !!! Passé un assez grand nombre de marches nous arrivons devant le temple de Baoxiang lui-même. Il s’agit d’un temple taillé à même la roche, avec une cascade qui coule derrière et une odeur d’encens très présente. Ajouté aux montagnes brumeuses, l’ambiance est particulièrement mystique. Nous avons un peu peur de l’effet Pierre et le Loup à force d’utiliser ce mot, mais il s’agit vraiment de quelque chose de magique. Tout est juste parfait.

Après ça, nous rentrons poser les scooters et les garçons décident de partir voir le lac du dragon blanc, après que le loueur de scooters électriques nous ait dit : « yes yes, enough battery ». Comme vous vous en doutez, ça a pas loupé, 5km plus loin, plus de batterie, et donc retour à pied en poussant les scooters 🙂 Mais ceci ne parvient même pas à entacher notre bonne humeur émerveillée.

Le dimanche c’est retour à Lijiang, frais et reposés. On a encore un jour de repos lundi avant de s’attaquer mardi aux gorges du saut du tigre et de partir mercredi vers Dali pour poursuivre la visite du Yunnan.

4 commentaires

  1. superbe escale, même les photos sont reposantes.
    Très sympa le côté hanuman version chinois.
    En tout cas c’est un très beau périple.
    vivement la suite…
    bisous

  2. Superbe , et quelle zenitude !
    Nous, nous sommes aujourd’hui à Yogiakarta. Mais chute je ne vous dirais rien pour vous laisser la surprise.
    Bisous et bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *