Les yeux pleins d’étoiles

Le 5 février 2019

Nous voici à Bornéo !!!

Après avoir supprimé l’Indonésie, il s’agissait de notre seul espoir de voir l’un des coins réputés comme les plus magiques du monde. Nous vous passons les détails, mais il a fallu batailler pour trouver un coin pas trop cher, pas trop touché par la saison des pluies et intéressant.

Nous arrivons donc à Sandakan. Ce n’est qu’une ville étape car notre projet est de partir le plus vite possible vers Sukau, ville au bord d’une rivière serpentant dans la jungle de Bornéo.

On profite tout de même de notre premier après midi pour visiter deux réserves de réhabilitation.

La première est celle des sunbears : les plus petits ours du monde. Un petit mètre cinquante, 40 kilos de douceurs et une espèce en voie de disparition. Ces ours sont juste splendides.

Ensuite nous profitons de la réserve d’orang-outan de Sepilok. Même constat que pour les ours, l’action humaine a encore une fois brillé par son côté destructeur…

Le lendemain nous partons pour Sukau.

Nous dormons dans un lodge avec de petits bungalows, c’est plutôt cool. On est surpris le premier jour par une averse tropicale (saison des pluie oblige) et franchement, au niveau de l’équateur, quand il pleut, il pleut !!!!

De là on a plusieurs excursions organisées, à pied et en bateau. On peut voir pèle-mêle :

Singes ( nasique, macaques, orang-outan)

Oiseaux ( hornbill, heron, martin pecheur )

Insectes en tout genre ( dont des fourmis géante un peu flippante)

Reptiles (crocodile, serpent, varans)

ecureuils

Nous visitons aussi un petit marché local (Sukau brille par ses quelques centaines d’habitants) particulièrement agréable avec plein de bonnes choses à manger et son karaoké en fond.

En résumé Bornéo côté Malaisie, c’est vraiment magique. Nous ne pouvons que vous conseiller de le mettre très vite dans vos futurs plannings de voyage. Tout a été juste trop extraordinaire et nous quittons l’île comme des enfants quittant Disneyland : tristes mais heureux, simplement heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?