La ville aux deux millions de barrières

Le 16 aout 2018

C’ est parti pour 3 jours sur Pékin avant de partir pour 2 jours à la muraille de Chine.

Nous appellerons dorénavant Pékin la ville aux deux millions barrières : il y a des barrières absolument de partout pour canaliser les flux de piétons et maîtriser les contrôles de sécurité. Ca nous oblige à faire des détours de malade.

Mardi matin nous partons pour visiter en premier l’Académie de Confucius. C’est sympa mais pas forcément fou, on a du mal à se retrouver et ce malgré l’audioguide, ceci en partie dû aux 4 milliards de personnes que renferme chaque lieu. Ce sentiment ne va plus nous quitter pour les 3 prochains jours.
     Après Confucius, nous visitons le temple lama, un édifice bouddhiste immense qui renferme dans chaque pavillon des bouddha de plus en plus gros, jusqu a un bouddha de 18 mètres recouvert d’or. On nous donne a l’entrée des baton d’encens. Ne maitrisant pas vraiment les rites bouddhistes, on fait un peu ce qu’on peu avec en essayant de paraître le plus respectueux possible.
Après un rapide passage au stade olympique de 2008, nous mangeons sur le pouce. L’occasion de gouter le hamburger « chinois ». Très peu cher et peu gras c’est plutôt bon.
L’après midi nous visitons l’ancien palais d’été de l’empereur. C’est génial. Ca devrait être très beau et reposant… Seulement voilà, c’est blindé de monde comme a Disneyland !!!! On arrive quand même a sortir des artères principales et à se trouver des coins moins fréquentés.
Le soir Morgane a une énorme douleur au genou … La matinée du lendemain sera repos pour elle.
Mercredi matin, Jerem et Ralph partent faire le musée national de chine. 15 minutes pour rentrer sur la place tienanmen et une foule compacte dans le musée qui vous passe devant… Autant dire que le musée a été vite expédié sinon gare au mal de tête. On en profite tout de même pour se préciser un peu les dynasties histoire d’avoir un minimum de références temporelles.
On notera aussi la statue du général de Gaulle offerte par la France à la chine sous le gouvernement Chirac.
L’après-midi, Morgane rejoint le groupe et nous partons au temple du ciel. Superbe parc.
On pourra également y observer des chinois jouer à un jeu qui ressemble aux échecs et qui nous semble bien obscur.
Il y a aussi tout un espace fitness muscu où on joue à une espèce de brésilienne avec un ballon fait d un assemblage bizarre de pièces de liège, de plastique, de métal et de plume.

Le soir le genou de Morgane ne va pas mieux, malheureusement pour elle demain elle devra rater la cité interdite pour aller a l hôpital international …
On se console tout de même avec un copieux repas
Le lendemain Jerem et Ralph se rendent donc à la cité interdite . C’est grandiose !!!
Mais que c’est fatiguant …. C’est noir de monde, on piétine, c’est irrespirable. Le tout sous une température de plus de 35°C…
Une fois ceci fait on monte à la colline du charbon juste derrière la cité interdite afin de la contempler du dessus. La vue est folle.
 
Nous rentrons à l’auberge prendre des nouvelles de Morgane : ça va, c’est une tendinite. Genouillère, anti inflammatoire et bâton de marche seront ses nouveaux compagnons quelques temps.
Nous nous reposons l’après-midi et préparons le Sichuan. Le soir c’est nouille en bouillon.
Demain nous partons vers la grande muraille !!!!

2 commentaires

  1. Yes enfin des nouvelles. C est grandiose. J espère que pour Morgane cela va vite s arranger. Bisous à vous trois et particulièrement à mon Jeremy 😘

  2. 700 000 000 de chinois et moi et moi et moi… :p
    en effet cela semble bien encombré, mais cela en vaut le coup quand même c’est magnifique.
    un gros bisous réparateur à Morgane et plein d’ondes positives pour un rétablissement très rapides.
    des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *